Nosy Komba, l’île aux lémuriens, un joyau de la nature

Nosy Komba

Forêt tropicale à perte de vue, faune et flore riches en diversité, plages paradisiaques aux eaux bleu turquoise, rochers volcaniques, Nosy Komba est un écrin de calme et de merveilles où l’on peut ressentir la plénitude. Surplombant une montagne de 622 mètres de haut, ce havre de paix surnommé également Nosy Ambariovato, n’a rien à envier à ses voisines. À bord d’un bateau, rejoignez cette destination de rêve depuis la plage de Madirokely pour vivre une expérience unique au cœur d’une nature sauvage et variée.

Voyage à Nosy Komba pour être en plein contact avec la nature

Après une croisière au fil des eaux tranquilles du canal de Mozambique, soyez le bienvenu à Nosy Komba qui vous accueille entre terre et mer au cœur d’une nature à la beauté exceptionnelle. Lors de cette randonnée sur les hauteurs de l’île, profitez de cette douceur et de cette joie de vivre de ses accueillants habitants pour un véritable retour aux sources. La variété de ses paysages exceptionnels surprendra même les plus indifférents d’entre vous. Nosy Komba est un lieu d’épanouissement d’un grand nombre d’espèces végétales endémiques telles que l’arbre du voyageur ou l’ylang-ylang. Cette terre de caractère est également connue pour sa production de poivre et de café dont les cultures embaumeront votre route. Après une balade riche en découvertes, vous pourrez enchaîner avec une séance de plongée pour admirer les trésors sous-marins de l’île. Rien ne pourra remplacer ce moment magique que vous passerez dans cette destination paradisiaque, synonyme de dépaysement et de ressourcement. Une vue incroyablement magnifique s’offre à vous.

Lémuriens : des trésors aussi naturels que culturels à Nosy komba

Les lémuriens, ils sont parmi les espèces animales qui fondent la réputation de l’île Komba. Plus que de simples animaux, ces lémurs Macaco représentent une importante valeur culturelle aux yeux des habitants de cette partie nord-ouest de Madagascar. Présents en différentes variétés sur l’île, ils sont sacrés et font partie des interdits locaux ou « fady ». Il est donc défendu de les chasser, les perturber et les nourrir, mais rassurez-vous, ce sera déjà un immense plaisir de les voir parcourir la forêt et de les voir venir à votre rencontre.

Share