L’île de Sainte-Marie et ses attraits touristiques

Madagascar est un État insulaire d’Afrique qui séduit les touristes grâce à la splendeur de ses paysages ainsi que ses nombreuses espèces de faune et de flore. Cette grande île regorge également d’endroits idylliques qui ne laissent pas indifférents les plaisanciers. Au cours de leur voyage dans ce pays, les routards peuvent se rendre à Sainte-Marie qui se trouve au nord de Tamatave. Cette localité qui compte 27 000 habitants a tant à offrir à ses visiteurs. Elle attire les vacanciers de par ses forêts luxuriantes et l’abondance de ses animaux. Les bourlingueurs y apercevront, par exemple, diverses espèces de lémuriens et d’orchidées. À noter que le parc zoologique et botanique Endemika abrite une large partie de ces spécimens. À part cela, Sainte-Marie est réputée pour ses plages exaltantes constituant une excellente destination balnéaire. Les globe-trotters peuvent y faire de la plongée sous-marine ou de la promenade en bateau. Par ailleurs, Sainte-Marie est célèbre pour sa fête des baleines.

Assister à la fête des baleines à Sainte-Marie

La fête des baleines constitue une occasion exceptionnelle pour admirer ces mammifères marins. Cet évènement unique se déroule le mois de juillet à Nosy Boraha. Les responsables de ce festival organisent également d’autres activités pour le rendre encore plus amusant. Pendant cette période, des concerts gratuits, un tournoi de pétanque, des carnavals et des joutes en pirogue sont au rendez-vous. De plus, les touristes ont l’opportunité de regarder des projections de films documentaires et d’assister à des conférences concernant cet immense cétacé. Les animateurs proposent aussi des sorties en mer d’environ 2 heures tous les après-midi. Au cours de cette promenade, les globe-trotters ont la chance d’observer de près les comportements des baleines tels que la frappe de la nageoire, les sauts fascinants hors de l’eau… Par ailleurs, le but principal de ce festival est de conscientiser les villageois riverains et les villégiateurs de la protection des baleines à bosse, une espèce en voie d’extinction.

Un détour dans les environs de l’île de Sainte-Marie

La visite de l’île de Sainte-Marie ne se limite pas à l’observation des baleines à bosse. Tout comme un voyage en Afrique, cet endroit a tant à offrir à ceux qui parcourent les mers de l’océan Indien. Les touristes sont invités à se balader à Ambodifotatra, la ville principale de Sainte-Marie. Au cours de leur promenade dans cette bourgade, ils apercevront la plus ancienne église de tout Madagascar. Cet édifice religieux a été bâti en 1857. En face d’Ambodifotatra se trouve l’île aux Forbans ou île des pirates. De nombreux flibustiers légendaires y vivaient en fondant des familles et en abandonnant leurs bateaux sur la côte. Les vacanciers peuvent également explorer ces épaves sous l’eau, dont l’une appartenait au capitaine Christopher Condent, surnommé le Flying Dragon. À part cela, les routards ont la possibilité d’observer d’autres sites intéressants comme le phare Eiffel ou le Musée de l’Ilot Madame. Ce dernier préserve et expose la découverte de l’archéologue Barry Clifford.

Share